Je vous avoue tout ! Séquence émotion

Hello !  

A l'occasion de la publication d'une interview sur mon blog, j'ai scrollé mon feed Instagram à la recherche de photos bien précises et suis retombée avec beaucoup d'émotions sur toutes les photos de mes élèves du Mini Club Anglais, mon ancien club d'anglais. Le Mini Club Anglais était mon bébé, conçu à Montpellier lorsque je suis devenue maman pour la première fois et né des années plus tard à Orgères (près de Rennes, 35) puis né de nouveau à Pordic dans les Côtes d'Armor quelques années avant la pandémie. Ce club je le bichonnais, ainsi que mes élèves. Nous avons fait des choses extra ordinaires au sens littéral du terme comme


Ce sont d'ailleurs mes élèves qui m'ont inspirée l'écriture de mon premier album jeunesse The Forest Trap bilingue (pour un stage d'anglais d'automne avec sortie en forêt en 2016). Je n'étais jamais à court d'idée et mes élèves comme moi nous régalions toujours de nos échanges et nos moments de partages. Sur mon blog il vous suffit de taper "stages d'anglais" ou d'aller dans la catégorie "archives" pour découvrir tout ce que nous faisions avec tant d'excitation :) 

Puis la pandémie a frappé, le 'confinement' est un mot qui entré dans nos vies, nos maisons et nos familles et il a bouleversé nos habitudes et nous a profondément touché et même changé. On parle tous d'un 'avant' et d'un 'après', pas vrai ?

Ma chère grande tante me prêtait alors la petite maison dans sa cour (maison où avaient vécu mes arrières grands-parents). Je l'adorais cette maisonnette !

 


Mais elle était trop petite pour accueillir mes élèves en toute sécurité sanitaire après le premier confinement. L'école privée dans laquelle j'intervenais a suspendu toutes les interventions extérieures (en gros j'ai été viré) et j'avoue que je ne me suis pas battue car franchement, enseigner une langue étrangère à des enfants avec un masque n'était pour moi même pas envisageable !

J'ai dû rebondir immédiatement et n'ai absolument pas eu le temps de m'apitoyer sur mon sort. J'ai donc commencé à créer des cours en PDF avec des liens cliquables vers des vidéos et des imprimables pour occuper les familles de mes élèves pendant toute cette période et les aider à ne pas lâcher l'anglais - qui a été, à mon avis, le grand oublié, durant toute cette période, par beaucoup d'enseignants des écoles qui priorisaient les maths et le français. De nombreuses familles d'élèves ont apprécié mon travail et en redemandaient. C'est comme ça que l'idée d'une plateforme de leçons en ligne est venue. Au départ, il était hors de question pour moi de faire des vidéos et de montrer ma tête. Mais mon mari m'a dit que ça ne marcherait jamais si je ne faisais aucune vidéo. Comme il avait raison ! Les premiers tournages ont été désastreux, laborieux, décourageants. Mais au fil des semaines, j'ai pris mes marques, me suis formée, j'ai acheté un peu de matériel et je me suis surprise à aimer ma nouvelle façon de travailler, à temps choisi, en étant disponible pour mes enfants et en ne prenant aucun risque sanitaire ni pour mes élèves ni pour moi.

Mais j'avais encore bien d'autres caps à franchir qui vont peut-être vous surprendre :

Ne pas être intimidée par les parents de mes élèves. Et oui, j'adorais enseigner l'anglais aux enfants, faire le clown devant eux, les faire éclater de rire... mais certainement pas devant leurs parents ! :) Timidité peut-être ? Manque de confiance en moi ? Syndrome de l'imposteur ? Who knows! 

Autre souci majeur : Faire cours devant un ordinateur par vidéoconférence. OMG ça aussi c'était une montagne ! Et je dirai même une double montagne : Comment faire rire les enfants, les enseigner de manière ludique à travers des écrans ? Avec, en plus, les oreilles des parents qui traînent derrière ?! :) IMPOSSIBLE !

Mais voilà, avec le temps et l'expérience on apprend, on grandit. Ce qui me paraissait impossible hier est ce qui me fait vivre aujourd'hui et ce qui m'apporte beaucoup de joie et de satisfaction aussi. J'ai l'impression de parler comme Amélie Cosneau :)

J'ai surmonté tous ces obstacles un par un, et j'ai lancé Penpals4Kids - mon programme de correspondance entre enfants francophones et anglophones du monde entier. Pour moi c'était une urgence de créer un programme d'échange écrit et oral (grâce à des cours Zoom bilingues) entre enfants afin qu'immédiatement ils comprennent à quoi sert l'anglais : à parler avec d'autres humains et se faire des amis dans le monde entier. Une langue vivante doit être utilisée entre êtres vivants ! Ces échanges sont extra ordinaires car les enfants tissent des liens entre eux et chaque famille est très impliquée. Avec Penpals4Kids ce sont les enfants qui enseignent les enfants ! Moi dans tous ça, je suis une simple chef d'orchestre.

Depuis, je donne aussi des cours de français à nos correspondants anglophones ! Je n'aurais jamais imaginé qu'un jour je me mette à enseigner aussi le français ! La demande est d'ailleurs bien plus forte que l'anglais pour les enfants francophones. Pour l'instant je résiste (par manque de temps et parce qu'il y a VOUS et VOS enfants) mais je me laisserais bien aller là où le vent me porte un de ces jours... Mon compte Instagram de français French With Margot explose littéralement !

Bref, avec toutes ces expériences humainement si enrichissantes, j'ai décidé que j'étais enfin prête à ressusciter mon club d'anglais, non plus localement, mais sur une échelle internationale avec ma nouvelle formule de cours d'anglais par Zoom : "English Class".

Je vous explique TOUT sur la page web de la  Nouvelle formule.

Aujourd'hui, c'est avec plaisir que j'accueille les parents d'élèves qui le souhaitent (j'ai d'ailleurs souvent besoin d'eux pour manager les micros et calmer leurs enfants quand ils sont trop excités) et je suis justement trop contente que les parents s'investissent auprès de leurs enfants dans l'apprentissage de l'anglais. Mes cours Zoom sont aussi une formation pour eux - qui leur apprend à exploiter à fond toutes les ressources que je mets à leur disposition pour inviter l'anglais dans leur quotidien (ça vous rappelle quelque chose ?) 

Je vous invite à venir tester par vous-même une séance un mercredi à 14h15. C'est sans aucun engagement !

Ce nouveau cours d'anglais hebdomadaire par Zoom (basé sur les 30 leçons d'anglais de ma plateforme) va littéralement booster l'anglais de vos enfants (et le vôtre aussi :) et leur motivation à en faire quotidiennement !

Il est encore possible de réserver votre place. Dès que le groupe sera plein, les inscriptions seront fermées (pour le trimestre - et ce, seulement si des places se libéraient au bout de 10 cours - ou pour l'année 2023 !). Tout se joue donc maintenant ! Plus vos enfants commencent l'anglais jeunes, et plus l'anglais rentre avec facilité et moins vous aurez à payer plus tard des cours de mise à niveau ou du soutien scolaire par des organismes sérieux et compétents au tarif moyen de 50€ / heure.

Bonnes vacances d'hiver pour ceux qui en prennent :)

Commentaires

Articles les plus consultés

Hello, how are you? (chanson)

Yes, I can! Chanson sur les animaux en anglais

Springtime song - chanson du printemps en anglais

How Many Fingers? song for kids - Apprendre à compter jusqu'à 10 en anglais